Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1415 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Saakachvili expulsé en Pologne

Saakachvili expulsé en Pologne

13 Février 2018
  1. Voilà ceux que nos élites intellectuelles en l’occurrence le mari actuel de Léa Salame, Raphaël Glucksmann dont  Le Monde  (21/03/ 2011) note à son propos :  « À 34 ans, Raphaël Glucksmann, le fils d’André, a fait des soulèvements nationaux son fonds de commerce. Après la Géorgie, c’est en Ukraine qu’il conseille les leaders pro-Europe », BHL et Glucksman, les toujours nouveaux philosophes et très anticommunistes ont porté à bout de bras la publicité de cette bande d’escrocs et de médiocres aventuriers d’extrême-droite  en nous les vendant comme les purs produits d’une révolte populaire. Et ils continuent… Saakachvili en Pologne, pourquoi s’en faire plus on est de fous anticommunistes plus on rit… Pourquoi se gêneraient-ils puisqu’il n’y a personne pour les dénoncer.
  2. (note de danielle Bleitrach)

L’ancien président géorgien et ex-gouverneur de la région ukrainienne d’Odessa, arrêté hier dans un restaurent du centre de Kiev par des garde-frontières, a été expulsé en Pologne, rapporte RBC. 

 

Mikheil Saakachvili avait obtenu la nationalité ukrainienne en 2015, invité par le nouveau pouvoir à prendre la direction de la région d’Odessa et perdant dans la foulée sa nationalité géorgienne d’origine, puis en a été déchu à l’été 2017, après avoir accusé le président Petro Porochenko de corruption et d’entrave aux réformes.

 

Dès lors apatride et poursuivi par Kiev, il s’est réfugié un moment aux États-Unis, avant de retourner illégalement en Ukraine au mois de septembre dernier, via la Pologne, aidé par une centaine de ses partisans.

 

L’ancien gouverneur est accusé par Kiev d’avoir perçu de l’argent volé par Viktor Ianoukovitch, ancien président destitué par le Parlement après les événements de Maïdan, afin de tenter de prendre le pouvoir en Ukraine. Mikheil Saakachvili a déclaré aujourd’hui que le président Porochenko avait personnellement commandé son expulsion et réfute toute accusation de liens avec une organisation criminelle. L’ancien président, également condamné dans son pays natal pour « abus de pouvoir », y risque une peine d’emprisonnement de trois ans. Tbilissi réclame son extradition.

Source : RBC
 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.