Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1487 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Images fortes : Ils brûlent deux hommes signalés comme chavistes lors d’une manifestation de l’opposition au Venezuela.

 

23 Août 2017
 

ATTENTION, IMAGES DIFFICILES

Source : RT Sepa Mas, 19-07-2017

 

La journée de violences de l’opposition s’est soldée par la mort de deux personnes brûlées et un blessé qui a failli être brûlé vif. Dans quelques villes du pays, à l’appel des dirigeants de l’opposition, des voies de communication ont été bloquées et la libre circulation entravée.

 

 
 

Andres Martinez Casares / Reuters

 

Un homme signalé comme chaviste a été assassiné puis brûlé dans l’État d’Anzoategui, à quelques 240 km de Caracas par un groupe d’opposants, selon les informations de médias locaux.

 

Le Ministère public vénézuélien a informé, par son compte twitter, qu’il avait missionné deux agents pour enquêter sur la mort d’Hector Anuel à Lecheria, ville prospère de l’Anzoategui, épicentre des manifestations de l’opposition.

 

Selon le quotidien « El Tiempo », la victime appartenait à un « collectif », organisation communautaire chaviste, qui a été fortement persécutée par les groupes les plus violents de l’opposition.

 

 

 

— El Tiempo (@Diario_ElTiempo) 18 de julio de 2017

 

(La résistance autoproclamée de Lecheria a tiré un obus qui a tué un membre supposé du collectif.)

 

Anuel aurait été assassiné avec un mortier par des groupes de choc inconnus et lorsque les fonctionnaires des corps de sécurité ont tenté d’emporter le cadavre, ils en ont été empêchés pour procéder à son incinération, selon « El Tiempo ».

 

Sur les réseaux sociaux a été publiée une vidéo où l’on voit la victime étendue au sol, encore fumante. Ses agresseurs continuent de lui lancer des bouteilles et des bâtons.

 

Avertissement : les images suivantes peuvent heurter la sensibilité.

 

— Érika Ortega Sanoja (@ErikaOSanoja) 18 de julio de 2017

 

(Dernière minute : le quotidien « El Tiempo » informe que les opposants ont brûlé vive une personne « chaviste » à Lecheria.)

 

Un autre homme brûlé à Caracas.

 

On a pris connaissance, ce mardi également, d’images montrant une personne immolée par le feu qui se trouvait aux abords de la station de métro de Caracas, à Altamira, zone où se concentrent les manifestations antigouvernementales.

 

Les caméras de sécurité du transport souterrain, qui indiquent la date d’aujourd’hui, ont filmé le moment où l’homme est incendié, en plein jour, une fois en dehors de la station.

 

— Zurda Konducta (@LaZurdaDeChavez) 18 de julio de 2017

 

(Regardez comme ils brûlent une personne en pleine station de métro ! Le terrorisme doit cesser.)

 

Une autre tentative d’immolation par le feu

 

Dans un clip circulant ce mardi sur les réseaux sociaux, on voit le moment où un groupe d’opposants cagoulés donne un coup de bouteille sur la tête du conducteur d’un camion, l’oblige à sortir du véhicule et le poursuit pour le brûler. Ceci s’est produit ce mardi à Chacao, municipalité de Caracas, épicentre des manifestations violentes de l’opposition vénézuélienne.

 

Les membres du groupe, dont les visages sont couverts, attaquent le chauffeur d’un camion de l’entreprise multinationale d’aliments Nestlé et ensuite détruisent le véhicule. Un des jeunes le poursuit avec ce qui paraît être un bidon d’essence et l’on entend les voix de personnes qui crient : « No, no » et un autre homme intervient pour qu’il ne soit pas brûlé.

 

Le conducteur, non identifié, roulait sur la voie fermée à l’appel des dirigeants de l’opposition de barrer les rues avec des poubelles et des encombrants afin d’empêcher la libre circulation dans plusieurs villes du pays.

 

(Vidéo. Ils brisent une bouteille sur la tête d’un chauffeur de Nestlé avant de le faire descendre du camion. Ainsi agissent les « libérateurs » de Chacao.)

 

Selon une autre vidéo diffusée sur les réseaux, le camion a ensuite été incendié en pleine rue.

 

 

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

 

Source : RT Sepa Mas, 19-07-2017

 

 

Les-crises.fr DT | 23 août 2017 à 6 h 00 min | Étiquettes : guerre médiatiqueVenezuela | Catégories : GéoPolitique |

URL : http://wp.me/p17qr1-Mut