Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 622 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

La répression contre le parti communiste du Soudan à la suite de très grandes manifestations

La répression contre le parti communiste du Soudan à la suite de très grandes manifestations

 

20 Mars 2018

Aucun texte alternatif disponible.

الحزب الشيوعي السوداني

 

Le dirigeant du parti communiste britannique Robert Griffiths a écrit à l’ambassade du Soudan pour protester contre l’arrestation de deux membres principaux du Parti Communiste Soudanais (SCP).

 

Les membres du comité central, Fathi Elfadl, le porte-Parole officiel de la scp, et Taj Alsir Othman Babu sont les derniers à être  arrêtés par les forces de sécurité de Khartoum à la suite d’énormes manifestations organisées par les communistes contre le budget d’austérité du gouvernement.

 

Ils ont été pris lundi soir et emmenés dans un endroit inconnu. Leurs familles ne savent rien d’aux. Les deux hommes sont âgés et avec de graves pathologies

 

Le SCP a déclaré qu’un autre de ses membre appelé Ali Al-Kenin avait également été arrêté.

 

« des dizaines de personnalités syndicales et politiques ont été arrêtées au cours du mois dernier à la suite de manifestations massives à Khartoum et dans d’autres villes qui protestaient contre la suppression des subventions alimentaires et les difficultés qui en résultent, » a écrit m. Griffiths.

 

« certains d’entre eux n’ont pas été appréhendés. Dans ces deux cas récents, nous demandons que les prisonniers reçoivent immédiatement l’attention médicale nécessaire. »

 

Les deux ont récemment subi une opération chirurgicale  chirurgie – le Dr Elfadl pour une maladie cardiaque et m. Alsir une greffe de rein.

Morning star

,Le parti communiste soudanais: Fondé en 1946 le parti communiste soudnais , a été une force politique majeure au Soudan et l’un des partis communistes les plus influents du monde arabo-musulman, avec le Parti communiste irakien. Son influence décrut toutefois brusquement en 1971, lorsqu’un coup d’État avorté d’officiers pro-communistes mena le chef de l’État Gaafar al-Nimeiry à lancer une vague de répression contre le parti.

 

Les leaders les plus connus du parti tels qu’Abdel Khaliq Mahjub, Joseph Garang, Alshafi Ahmed Elshikh, Babkir Elnour ou Hashim Elatta ont alors été exécutés.

 

Depuis 2012, le parti est dirigé par Muhammad Mukhtar Al-Khatib, plus ou moins forcé à la clandestinité, quand outre son combat pour l’unité du pays et la démocratie,  il a choisi de coller aux revendications populaires.Depuis le début de 2018, il a pris la tete d’un mouvement de contestation contre le plan d’austérité d’Omar Hassan el-Bechirqui a donné lieu à de très grandes manifestations. Le secrétaire général du parti, Mokhtar Al Khatib, et d’autres dirigeants ont arrêtés.

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.