Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 673 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Mohamed Ben Salman : « Nous avons propagé le wahhabisme à la demande de nos alliés »

Mohamed Ben Salman :  « Nous avons propagé le wahhabisme à la demande de nos alliés »

 

30 Mars 2018

L’Arabie Saoudite ira-t-elle jusqu’à désamorcer sa bombe idéologique demande le quotidien en ligne Alger patriotique qui s’est toujours illustré dans une ligne intransigeante contre les propagateurs du fondamentalisme musulman. et qui montre pâr son indignation qui ont été les principales victimes de ce qu’on appelle l’islamisation et qui semble si l’on en croit ces révélations être bel et bien un produit de l’occident.
 
(note de Danielle Bleitrach)

Le prince héritier saoudien qu’on dit réformateur vient d’avouer un secret de polichinelle. Mohammed Bin Salman a reconnu que l’investissement de son pays dans le wahhabisme était à la demande des alliés (américains?) pendant la guerre froide pour empêcher l’Union Soviétique de pénétrer ou d’influencer le monde musulman, appelant à une « révision » de ce soutien.

 

« Les racines de l’investissement saoudien dans les écoles et les mosquées remontent à la guerre froide quand les alliés saoudiens exigeaient leurs ressources pour empêcher l’Union soviétique de gagner de l’influence dans les pays musulmans », a-t-il déclaré en réponse à une question du journaliste du Washington Post sur la propagation du Wahhabisme.

 

Bin Salman a déclaré que « les gouvernements saoudiens successifs se sont égarés » et qu‘a « aujourd’hui nous devons remettre les choses à la normale ». Concernant le financement du wahhabisme, il souligne que « ce financement provient en grande partie d’institutions privées basées dans le Royaume, et non du gouvernement  » a-t-il dit.

Le prince héritier devrait surtout nous dire, si lui et son pays, comptaient mettre autant d’énergie à désamorcer leurs bombes idéologiques plantées un peu partout à travers la planète, et qui ne cessent d’exploser des têtes et des États. Rendront-ils compte, ces saoudiens, et demanderont-ils un jour pardon, aux peuples, qui comme les algériens ont souffert de leurs sournoises entreprises ?

 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.