Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 670 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Reportage photos : Comment le Kirghizistan est devenu soviétique

Reportage photos : Comment le Kirghizistan est devenu soviétique

 

06 Décembre 2017
 
Il y a un siècle, la révolution d’Octobre a secoué l’Empire russe. Quelques mois plus tard, des conseils, les  soviets, ont été fondés dans ce qui est aujourd’hui le Kirghizistan et ils ont pris le pouvoir detenu jusque là par  l’administration tsariste. Le reportage sur la page de nouvelles Kloop.kg montre des photos d’archives et des images qui parlent de cette époque Novastana repris  ce matériel avec l’aimable autorisation des éditeurs.
 
Pour beaucoup de ceux qui ont eu la chance de voir ce chef d’oeuvre du cinéma soviétique la naissance du bolchevisme en Kirghizie c’est le film le Premier Maître, un film soviétique réalisé par Andreï Kontchalovski en 1965, d’après la nouvelle éponyme de Tchinguiz Aïtmatov, parue deux ans plus tôt.A travers ce sujet de la toujours très bien informée revue en ligne novastan, je découvre que le héros du film devait beaucoup ressembler à Osmonbekov, le soldat qui revient de la guerre et de la lutte contre les blancs prêt à instaurer le communisme, l’article témoigne de la politique « d’enracinement », c’est-à-dire d’incitation à la participation à la Révolution d' »indigènes » ayant eu jusque là un statut quasi colonial dans l’empire russe. 
 
(note et traduction de danielle Bleitrach)

Les premiers gardes rouges bolcheviques dans les années 1918-1919. Dans les régions d’Asie centrale de l’Empire russe, seuls quelques indigènes étaient représentés dans les conseils révolutionnaires.

 

Pishkek Bichkek Réunion Réunion Rassemblement Gouvernement Provisoire Octobre Révolution

 

Lors d’un rassemblement à Pischpek (aujourd’hui Bichkek), un porte-parole fait part de sa méfiance envers le gouvernement provisoire. Celui-ci avait été formé après l’abdication du tsar au printemps de 1917 dans la capitale alors Petrograd (maintenant Saint-Pétersbourg).

 

Lire aussi à Novastan:  L’histoire soviétique de l’Asie centrale (1/2)

 

Rally Oak Park Bichkek

 

Rassemblement à Oak Park dans Pichpek (maintenant Bichkek) le 31 Décembre 1917. La ville comptait à l’époque environ 20 000 habitants, principalement russes, Dungan, Tatars et Ouzbeks.

 

Rébellion contre le nouvel ordre

 

Archives d’État de la République kirghize

 

Premier Congrès d’une tribu nomade dans la vallée Alai en 1923. Dans les premières années après la Révolution d’Octobre, par opposition dans toute l’Asie centrale dans ce qui est maintenant appelé les insurgés du Kirghizistan,  Basmachi contre le nouvel ordre politique.

 

 

Le commandant du premier régiment de Pichkek (aujourd’hui Bichkek), Yakov Logwinenko, avec sa famille.

 

 

Une unité de cavalerie fondée en 1920 par le révolutionnaire kirghize Arstanaly Osmonbekow (1885-1945) pour combattre les Basmachi dans le sud du Kirghizistan. Né dans le village de Tegene dans la région d’Aksy au sud du Kirghizistan, Osmonbekov avait  été soldat en Biélorussie de 1916 à 1917 et il avait   participé à la guerre civile russe en tant que garde rouge. Après l’anéantissement  du mouvement Basmachi, il dirigea un kolkhoze dans sa région natale.

 

Expropriation du Bais

 

Bai Confiscation Bai Soviétique

 

La propriété du Bais est confisquée.On appelait en Asie centrale Bai  un homme riche ou un leader politique local. Les bolcheviks ont obtenu le soutien de la population rurale du Kirghizistan actuel en redistribuant les terres desriches propriétaires terriens, des colons russes et des cosaques.

 

Lire aussi à Novastan:  Asie centrale soviétique (1/2)

 

Maijar / Archives d’État de la République kirghize

 

Condamné Basmachi dans une gare en 1932. Le mouvement Basmachi a surgi en 1916 d’une rébellion contre la mobilisation générale dans la Première Guerre mondiale. Après la Révolution d’Octobre, les insurgés ont combattu à la fois l’armée blanche pro-tsariste et les bolcheviks.

 

Vaincre le mouvement Basmachi

 

Vieux Communistes Communistes Basmachi Union Soviétique

 

Les plus anciens communistes du village d’Aral dans la région de Toguz-Toro au sud du Kirghizistan en 1968. Dans les premières années de l’Union soviétique, ils ont combattu les Basmachi. Vers la fin de la guerre civile russe, les unités de l’Armée rouge ont été transférées en Asie centrale et le mouvement Basmachi a été écrasé. Certains combattants ont fui vers des zones montagneuses difficiles d’accès en Afghanistan et en Chine et ont poursuivi leur lutte jusque dans les années 1930.

 

Gardes rouges bolcheviks Pischkek Bichkek Révolution d'octobre

 

Les premiers bolcheviks: ils ont organisé le pouvoir soviétique et les gardes rouges à Pischpek (aujourd’hui Bichkek) dans les années 1918-1919. Il a fallu attendre les années 1920, pour que la proportion des indigènes kirghize ait  augmenté au sein du Parti communiste et du gouvernement au Kirghizistan, en raison de la soviétique politique korenizatsiya (littéralement « l’enracinement »).En  1926 Abdulkadyr Urazbekow fut le premier président kirghize de la République Socialiste Soviétique Autonome du Kirghizistan.

 

Aleksandra Titova , Kloop.kg

 

Du russe par Olga Zoll

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.