Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1864 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Trêve imminente au Donbass pour la rentrée des classes

 

23 Août 2017

Cet entretien téléphonique a été favorisé par une rencontre, tenue la veille, entre Kurt Volker, représentant spécial des États-Unis en Ukraine, et Vladislav Sourkov


La Rédaction

publié le 23 août 2017.

 

Le 22 août, au cours d’un échange téléphonique, les dirigeants des pays du format de Normandie (Allemagne, Russie, Ukraine et France) ont soutenu la décision du groupe de contact sur l’Ukraine (Ukraine, Russie et OSCE) de décréter une trêve dans le Donbass à l’occasion de la rentrée scolaire.

Conférence de presse d'Angela Merkel et Vladimir Poutine en mai 2015. Crédits : Kremlin.ru.
Angela Merkel et Vladimir Poutine, piliers du Format de Normandie. Crédits : Kremlin.ru.

Les parties ont formulé l’espoir que le cessez-le-feu, qui doit être officiellement annoncé par le groupe de contact mercredi 23 août, conduise à « une amélioration de la situation » dans la zone de conflit, informe le service de presse du Kremlin. Les dirigeants se sont en outre engagés à continuer à apporter leur aide personnelle dans l’exécution des accords de Minsk.

 

Le service de presse du gouvernement allemand a confirmé la tenue de négociations téléphoniques entre les dirigeants du format de Normandie. Le président ukrainien Petro Porochenko a écrit sur son compte Twitter avoir demandé, au cours de cette conversation téléphonique, la libération des prisonniers de guerre ukrainiens. Durant l’échange, le président a également parlé de sa visite à Stchastie, dans la région de Lougansk, de sa rencontre avec les représentants de la base de patrouille avancée de la Mission spéciale d’observation de l’OSCE et de la situation sur le terrain.

 

« Une conversation constructive »

 

Cet entretien téléphonique a été favorisé par une rencontre, tenue la veille, entre Kurt Volker, représentant spécial des États-Unis en Ukraine, et Vladislav Sourkov, conseiller du président Vladimir Poutine, indique une source de Kommersant au sein de l’administration présidentielle ukrainienne.

 

La trêve, approuvée par les dirigeants des quatre pays, redonne non seulement un espoir de paix aux habitants du Donbass, mais démontre aussi l’efficacité du travail de Kurt Volker, estime Vadim Karassev, directeur de l’Institut des stratégies globales.

 

« Son premier acte connu – la rencontre avec M. Sourkov – a été suivi d’une conversation constructive entre les chefs d’État. Le plus important, maintenant, c’est qu’aucun obstacle ne vienne bloquer cette initiative et que celle-ci conduise effectivement à la paix », commente le politologue.

 

L’opération antiterroriste ukrainienne au Donbass contre les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk a débuté en avril 2014. Le 21 juin 2017, le groupe de contact sur l’Ukraine a convenu d’une trêve dite « du pain » dans la région. Conformément à cet accord, un cessez-le-feu doit être observé le long de la ligne de contact du 24 juin au 31 août, soit au moment de la récolte.