Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 769 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

TU 154: Conférence de presse sur le travail de la Commission gouvernementale d'enquête

Jeudi 29 décembre 2016

TU 154: Conférence de presse sur le travail de la Commission gouvernementale d'enquête

Selon les dires des membres de la Commission gouvernementale chargée de la prise en charge de la tragédie du TU 154, rien ne confirme les versions lancées par la presse.

 

En détail:

 

Voici les principales déclarations faites par les membres de la Commission publiées sur TASS:

 

Le vol des TU 154 est interrompu jusqu'à la fin de l'enquête, mais ils ne sont pas considérés comme impropres aux vols.

 

L'arrêt à Sotchi est un arrêt de service habituel, ne sont montés à bord que deux gardes-frontières.

 

Au départ, 15 versions étaient analysées, après la découverte des boîtes noires, la quantité des versions a été réduite de moitié. (Baïnetov, directeur du Service de sécurité des vols de l'armée de l'air russe)

 

L'éventualité de l'attentat est toujours analysée. Au moins n'y a-t-il pas eu d'explosion à bord (Baïnetov).

 

Pas de problème technique évident selon les premières données (Baïnetov).

 

L'échange des conversions radios fut extrêmement court. Une situation particulière a duré 10 secondes. Je ne peux rien dire à propos des volets ou autres éléments dont nous avons entendus parlé (par la presse). L'échange semblait plutôt standard, mais il y a eu une phrase qui indiquait le développement d'une situation particulière, mais elle ne dit rien de plus. (Baïnetov)

 

L'avion est resté en vol 70 secondes à une hauteur de 250 m.

 

En réponse à la question d'un journaliste sur l'éventualité d'un acte terroriste: cette éventualité n'est pas exclue, puisque les attentats ne sont pas uniquement consécutifs à des explosions, ils peuvent être également mécaniques. (Baïnetov)

 

En réponse à la question du journaliste concernant la véracité de l'information sur la descente de l'avion avec un nez en position très élevée (le fameux témoin): Nous partons d'une analyse objective des faits dont nous disposons. Déterminer quel était l'angle de l'avion lors de sa percussion avec la surface de l'eau est prématuré.

 

Selon la conférence de presse, il ressort clairement que les versions avancées par la presse sur le contenu des conversations entre les pilotes et la tour de contrôle, les dires de ce témoin surprise et la raison du crash n'engage ... que la presse. Il leur a par ailleurs été demandé de cesser de diffuser des informations non fiables. Espèrons que le message sera suivi.

 

Quelques informations complémentaires:

 

La 3e boîte noire a été retrouvée, endommagée mais peut être partiellement déchiffrée.

 

Les corps de 19 personnes ont été retrouvé et 239 morceaux de corps. Des morceaux de corps ont été portés par le courant sur les plages.

 

La zone du crash a été totalement explorée, une surveillance aérienne continue.

 

Voici les dernières informations certifiées, qui remettent en cause presque toutes les affirmations alors publiées ici et là.

 

Publié par 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.