Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 792 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Les aventures des députés communistes: le sénat unanime se rebelle avec Dédé Chassaigne … Est-ce que les agriculteurs ont compris qui était Macron ?

 

08 Mars 2018

Résultat de recherche d'images pour "André Chassaigne et les agriculteurs"

 

Les aventures des députés et sénateurs communistes dans le temps de l’autoritarisme macronien ne manquent  pas de  pittoresque, tout en restant en col cravate et en jouant à fond l’institution, ces trublions rendent la vie impossible au pouvoir.. Tous les jours ils font la démonstration de la manière dont le gouvernement  bloque ce qui ne devrait poser aucun problème y compris si l’on se fie aux discours de Macron. Il y a eu les propositions sur l’évasion fiscale et les démêlés familiaux de Johnny.  Mais là ils ont fait très fort jusqu’à provoquer la rébellion des sénateurs, ce qui est tout de même rare…

 

Vous vous souvenez que Macron a opposé le statut du cheminot à l’absence de retraite des agriculteurs? Oui bien sûr! Est-ce qu’il y a eu un agriculteur convaincu que les nantis étaient les cheminots et que Macron n’était entré à la banque que faute de pouvoir entrer à la SNCF…

 

Honnêtement je l’ignore, peut-être le patron des poulets Loue qui a offert une volaille à Macron…

 

En tous les cas aujourd’hui ils doivent avoir une petite idée sur la question.

 

Les députés Communistes, avec André Chassaigne, ont proposé une loi votée à L’assemblée National pour porter les retraites agricoles à 85% du Smic qui a été adoptée par la dite Assemblée et celle-ci devait être adoptée ce mercredi au Sénat.

 

Alors le gouvernement dont on nous dit qu’il n’y a pas entre lui et Macron de quoi glisser une feuille de papier à cigarette a utilisé le vote bloqué pour reporter cette décision à 2020

 

Aussitôt le sénat d’une manière assez rare pour cette assemblée est entrée en rebellion. pour soutenir les communistes.

 

les groupes politiques centriste, socialiste et radical ont tenu à s’associer à leurs collègues communistes pour « dénoncer ce passage en force ». Le Sénat, qui devait adopter ce mercredi soir la loi portant la retraite des non salariés agricoles à 85% du Smic (contre 75% aujourd’hui), doit faire face à « un abus de droit de la part du gouvernement » a déploré Philippe Bas, président de la commission des lois du Sénat, en évoquant la volonté du gouvernement de bloquer le vote d’une proposition de loi communiste pour revaloriser les retraites agricoles, en utilisant l’article 44.3 de la Constitution.

 

En fait, l’Etat veut obliger l’assemblée saisie à se prononcer sur le texte en ne retenant que les amendements proposés ou acceptés par le gouvernement. En l’occurrence, le Sénat doit voter cette proposition de loi sur la hausse des retraites agricoles avec l’amendement du gouvernement qui reporte son application à 2020. Le texte ainsi voté ne l’étant pas dans les mêmes termes que celui voté par les députés, le gouvernement parviendrait ainsi à empêcher qu’il soit adopté sans décret.

 

Bon maintenant j’espère que vous avez compris la différence entre un député communiste et les paroles d’un Macron, en tous les cas j’espère que les Agriculteurs auront compris …

 

Danielle Bleitrach

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.