Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 698 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Ouf, pas de paradis fiscaux dans l'UE du capital

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ouf, pas de paradis fiscaux dans l'UE du capital

Figurez-vous que, sans rire et très doctement, les 28 ministres des finances de l'UE ont publié ce mardi 5 décembre urbi et orbi une liste de 17 méchants qui font dans le paradis fiscal et dans l'évasion du même métal. Et sonnez hautbois, résonnez musette, aucun de ses états voyous n'appartient à l'UE du capital.

Ils ont pour noms: les Samoa, les Samoa américaines, l’île de Guam,Bahreïn, Grenade, la Corée du Sud, Macau, les Iles Marshall, la Mongolie, la Namibie, les Palaos, Sainte-Lucie, Trinité-et-Tobago, la Tunisie, les Emirats arabes unis, le Panama et la Barbade.

La Commission européenne, dirigée par Jean-Claude Juncker, ex-premier ministre du grand-duché du Luxembourg, état fondateur de l'EU, a initié cette liste, à cause parait-il des scandales financiers des gros qui ont plein de fric, dévoilés par la presse et qu'aucun service d'espionnage des grands nous gouvernants ne connaissait. C'est dire l'aspect de la chose.

Bon, ils ne nous prennent pas pour des çons à Bruxelles et on peut s'en féliciter. En effet, ni la Belgique, ni le Luxembourg, ni l'Irlande, ni Malte, ni Chypre, ni les Pays-bas, ni le Royaume-Uni -oui parce que la GB est encore dans l'UE- ni le Portugal cher à un certain chanteur et ni d'autres états européens ne font dans la fraude et l'évasion fiscale.

Tout ça parce que l’Union européenne a choisi d’exclure d’emblée les pays européens de cette liste : ils sont déjà censés se conformer au droit de l’UE en matière de lutte contre l’évasion et la fraude fiscales. Source: la Commission européenne.

Du coup, il faut remercier en masse cette UE qui, comme une certaine lessive, lave plus blanc que blanc. Non?

Sinon, je vous conseille cet écrit ci-dessous, approuvé à Bruxelles, le 28 janvier 1706, par le censeur catholique des livres à lire et surtout à ne pas lire. Comme l'UE impose sa vérité et ses dogmes capitalistes aujourd'hui.

Ouf, pas de paradis fiscaux dans l'UE du capital

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.