Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 701 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Pas ça… dit Apel Müller… Pas quoi ?

Pas ça… dit Apel Müller… Pas quoi ?

 

13 Décembre 2017

Résultat de recherche d'images pour "Rouand et l'Humanité"

Voici bien longtemps que je ne lis plus l’humanité que de loin en loin. De 1956 à 2003, jil n’y eut pas un jour sans, je n’imaginais pas pouvoir en être privée.

 

Mais il y a eu deux faits, le premier fort déplaisant, mais anecdotique: En 2003, ce journal a décidé de m’interdire systématiquement, mon nom ne devant plus être prononcé, mes co-auteurs étant pénalisés, cela par la seule décision de son directeur Patrick le Hyarec qui au même moment parrainait un « dissident » cubain sur proposition de Robert Ménard et prenait l’habitude « comble d’ouverture » de confier des rubriques à des non communistes. La seule fois où cette censure a été levée a été pour faire sur le livre que nous avions écrit Marianne et moi « URSS, vingt ans après, retour de l’Ukraine en guerre » (delga), en 2015, un journaliste a écrit sur ce livre un article  qui ne parlait jamais du fond, mais de tout autre chose, faisant de nous le portrait de deux vieilles anglaises excentriques. C’était un progrès puisque cela me permettait d’être présente comme auteur à la cité du livre où j’étais jusque là interdite depuis plus de dix ans. Mais, cela même n’aurait pas suffi à me déshabituer de la lecture de ce quotidien que je continuais à considérer comme le mien.

 

En effet, Cette situation déplaisante et injuste me concernant était liée à un modification plus préoccupante de la ligne éditoriale, ce qui fait que nous avons été un certain nombre à être frappés par cette censure. Cela ne serait pas grave si l’on ne retrouvait cette « ligne » à peu près sur tout, récemment un indigne numéro sur « que reste-t-il de 1917 » montre effectivement à quel point il s’agit d’une ligne et pas de la simple répression de communistes qui déplaisent.

 

La ligne : comment conserver un nom (parti communiste ou Humanité) en le vidant doucement de tout ce qui le fonde dans la mémoire des Français en général et des exploités en particulier.

 

Du Congrès de Martigues au néant… On poursuit toujours en évitant tout bilan qui ne soit pas celui d’une révolution d’octobre tronquée par la social démocratie et le trotskisme. Quels que soient nos échecs, on poursuit… Il s’agit de supprimer de ce que nous sommes, de notre passé tout ce qui peut avoir une dimension révolutionnaire et de faire passer notre mémoire sous les fourches caudines d’un eurocommunisme pallier du retour au Congrès de Tours. Ceux qui ne se plient pas à ça sont interdit.

 

Alors quand j’ai eu des échos de l’article d’un certain Rouaud dont j’ignore tout par ailleurs, je me suis dit que ce n’était pas la première fois que l’on confiait à des non -communistes le soin de dire n’importe quoi. J’avais encore en tête ce jour où Cuba avait été dévasté par un terrible cyclone « Michelle » et où Bernard Lavillier avait écrit un papier ordurier sur Fidel Castro, l’automne du patriarche. Ce portrait d’un dictateur sénile qui avait été écrit par Gabriel Garcia Marquez, l’ami de Fidel, pour dénoncer Trujillo, utilisé en ce jour de deuil contre Fidel et des choses comme ça j’en ai eu à la pelle, l’humanité a ouvert ses colonnes à tous ceux qui vomissaient les résistances.

 

S’ouvrir disons-le clairement c’est s’ouvrir à ceux qui ont déjà tous loisirs de s’exprimer et que la bourgeoisie admet pour leur art d’enrober les idées reçues sous une forme mignarde et tout au plus boudeuse… C’est créer les conditions d’une acceptation des idées dominantes au sein de ceux qui croient avoir un journal et le diffusent.

 

En revanche, ce dont ne peut pas accuser l’Humanité c’est de dire du mal de Mélenchon, de ne pas lui faire la meilleur part.

 

Il suffit de voir récemment la place que ce journal a consacré à la réunion des secrétaires de section et à la réunion de la France insoumise. Melenchon ne s’y est pas trompé et a aussitôt blanchi ses chers amis, Patrick Apel Muller et Patrick le Hyarec. pas de ça a dit Apel Müller et là il a raison,.

 

Ceux qui suivent les articles de mon blog savent que quelles que soient mes désaccords politiques avec Melenchon, je refuse les procès d’intention injustifiés.

 

Ainsi l’auteur de l’article en question a eu tort de prêter à Mélenchon un antisémitisme dont je le crois dépourvu, même si sa référence au communautarisme à propos de l’indigne attitude de Léa salamé était pour le moins maladroite. Mélenchon est souvent mal entouré mais il n’est pas le seul, mais je crois que ce serait lui faire un procès indigne que de l’accuser de ce genre de chose.

 

Qu’il lui arrive de déparler est une réalité, mais tous ceux qui lui ont fait des procès en racisme ou antisémitisme ont eu tort. En revanche je le crois acharné à en finir avec le parti communiste , mais il n’est pas le seul.

 

Pas de ça dit vertueusement Apel Müller, pas de quoi et au nom de qui?

 

Je suis, certain le savent,  sensible  au racisme anti-musulman, anti-africain, mais aussi antisémite. Il ne faut pas d’ailleurs en rajouter, quand on voit à quel point on peut faire élire une chèvre en France si elle a face à elle un candidat du FN, on se dit que justement l’opinion majoritaire est loin d’être gagnée à ces idées nauséabondes. 

 

Non ce sont plutôt des cultures minoritaires, fermées sur elles-mêmes, entretenues par de pseudo-militantisme qui substituent les races aux classes qui sont en cause et qui tendent à contaminer la gauche et les communistes. Ceux qui sont gênés par cette contamination, ce sont les gens comme moi qui voient leur propres idées, se marginaliser en adoptant un angle d’attaque issu de l’extrême-droite.

 

Il faut que le Congrès balaye ce vent mauvais et il n’y a qu’une méthode, un parti offensif, sur des positions de classe… Ce que j’écris ici n’est pas une condamnation d’individus qui se croient tout permis, encore que… Mais bien une question que je pose au Congrès : Est-ce que vous souhaitez que la censure soit faite sur notre histoire, nos idées et que l’ouverture ne soit qu’un prétexte à en finir avec notre identité communiste?

 

Oui ce genre de contamination raciste et antisémite existe, il serait étonnant qu’il en soit autrement quand le parti communiste est dans un état de confusion sur son histoire autant que sa perspective politique. Sans être dénoncée, elle revient par exemple à propos de l’antiséméitisme, à vouloir vous faire signer une pétition en faveur d’un individu aussi suspect que Pascal Boniface qui affirmait que c’était à cause du CRIF que le gang des barbares avait tué Ilian Halimi. Que je sache il n’y a jamais eu de critique de celui qui a ainsi dévoyé la lutte à laquelle il est attaché,et jamais l’Humanité n’a émis la moindre critique sur une telle initiative.

 

Pas un article digne de ce nom pour recadrer une lutte qui méritait mieux. La seule fois où il est question de l’antisémitisme bien réel, c’est dans cet article qui relève de la diffamation, pratique l’insinuation et c’est un coup de plus contre ce que j’espère des communistes, de ce qui fut leur journal, celui de Jaurès ça on nous le répète sur tous les tons, mais celui de Marcel Cachin, Paul Vaillant Couturier et tant d’autres.

 

La seule solution si l’on veut éviter ce genre de mécompte, c’est d’avoir une ligne politique claire, des revendications précises et un parti communiste digne de ce nom et des responsables qui le soient réellement, moins attachés à censurer les communistes et plus capables de discuter avec ceux à qui ils font appel. Il est tout de même extraordinaire que leur censure soit aussi chatouilleuse avec ceux qui parmi les communistes n’ont pas leur attitude liquidatrice et qui ont le droit à la parole et qu’ils laissent toute latitude à des collaborateurs extérieurs

 

Une étrange conception de la démocratie.

 

danielle Bleitrach


Commentaire de B.T : "toute latitude à des collaborateurs extérieurs", On peut même ajouter ouvertes largement à des collaborations extérieures à ce qui se fait de pire dans l'anti communisme.

 

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.