Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 956 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Quand arrêterez-vous de vous couvrir de ridicule par une censure hors saison ? …

 

24 Novembre 2017

Résultat de recherche d'images pour "censure"

 

Dernièrement j’ai eu la surprise d’être intégrée à un groupe de discussion intitulé « Rester communiste », depuis il semble être devenu PCF – assorti comme il se doit d’une référence à la France en commun. J’ai déposé pendant quelques jours les textes de ce blog. Et puis j’ai découvert que sans un mot d’explication j’étais exclue, un ami, celui qui m’avait inscrite, m’a dit que le webmaster avait placé sous un de mes textes, le commentaire suivant « le sectarisme est une gangrène » et pour éviter sans doute que la gangrène ne gagne les membres sains de son groupe, il m’avait supprimée de la liste. Et puis durant un bref temps, il parait que dans le nouveau groupe PCF, j’ai été autorisée et je n’en ai pas profité, mais aussitôt j’ai été à nouveau interdite toujours sans la moindre explication.

 

Ce n’est pas la première fois et depuis des années je subis cette censure du journal l’humanité alors que sont invités à y prendre la parole des gens qui non seulement sont loin d’être communistes mais sont de francs adversaires. Le seul article qui est paru en vingt ans sur un de mes livres se moquait ouvertement de notre âge Marianne et moi et parlait de tout sauf du contenu de notre livre. J’avais néanmoins considéré que cet éreintement était un pas positif puisqu’il me permettait pour la première fois d’être intégrée dans la cité du livre à la fête de l’Humanité. Ce fut et l’unique fois que la fatwa qu’avait jetée sur moi le directeur de l’Humanité (alors qu’à la même époque il acceptait de parrainer un dissident cubain sur proposition de Robert Ménard) a connu une faille. Mais l’interdit fut aussitôt confirmé en ce qui concernait mon livre sur Brecht et Lang, le nazisme n’a jamais été éradiqué. A propos du film qui vient d’être restauré : les Bourreaux meurent aussi. C’est un livre qui a été salué par de nombreux articles et qui ne présente pas le moindre danger de remise en cause de la direction du PCF.

 

Je ne suis pas la seule, et l’Humanité, la direction du PCF a ainsi étouffé « pour gangrène sectaire » toute une génération de communistes qui voulaient rester communistes. Mais je dois dire que cette affaire dérisoire d’un groupe confidentiel qui m’exclue pour « gangrène sectaire » atteint les limites du ridicule quand on mesure l’état de faiblesse atteint par notre parti sous une telle direction. La référence historique qui s’impose est celle du groupe Barbet Célor qui réduisit le Parti créé au Congrès de Tours à un groupuscule, jusqu’à ce que Maurice Thorez intervienne pour crier « Que les bouches s’ouvrent pas de mannequins dans le parti ».

 

Une censure dans la situation où nous avons été conduits est déjà absurde, mais que dire à l’ère d’internet, sinon que l’interdit n’a plus les moyens d’une telle politique. Mon blog a des tirages qui dépassent souvent ceux de l’humanité, ses articles sont repris, il est devenu une site ressource au plan international. Mes livres atteignent un tirage honorable et sont acceptés par les éditeurs avant même qu’ils aient consulté le manuscrit. J’ai survécu à vos vingt ans de censure et ce qui vaut mieux, je l’ai fait sans jamais avoir à me déshonorer en tant que communiste, j’aurais aimé que devant l’histoire vous puissiez en dire autant, n’est-ce pas Robert Hue et les autres.

 

Alors précisons  par rapport à la censure systématique que je subis depuis des années du journal l’humanité et maintenant de groupes de discussion qui se disent communistes, nul ne peut dire qu’on a vu durant tout ce temps là mon nom et mes écrits dans la presse bourgeoise pour y faire de quelque manière que ce soit le procès du parti. les sollicitations n’ont pas manqué.

 

Mon blog qui connait une audience respectable a pour principal objectif de rassembler autour des communistes et de leur parti tous ceux qui sont souvent découragés devant les « dérives » de celui-ci. Ils ont une source à laquelle s’abreuver pour rester communistes et toujours je les incite à revenir au PCF. Il n’est pas le seul et nous échangeons articles et informations avec d’autres ayant le même projet. Pourtant il faut voir qu’en dehors de cette constellation qui demeure autour du parti dans l’esprit au moins, se multiplient les sites malheureusement poreux à l’extrême-droite. De ce point de vue Histoire et société est une référence de vigilance et il tient le rôle qui a toujours été celui des communistes.Il n’a jamais diffusé quoique ce soit de raciste, de sexiste, d’antisémite. est-ce qu’il ;y a un seul de mes combats pour Cuba, pour le Venezuela, le refus des interventions au Moyen orient, en Libye, contre la fascisation en Ukraine, pour comprendre ce que ceux qui avaient vécu l’URSS regrettaient ce monde socialiste, le rôle nouveau de la Chine, etc…  s’est avéré mensonger, anticommuniste ou même idéaliste sans rapport avec la réalité ? Non ce blog a été un des plus lucides sur la géopolitique et sur le soutien aux forces de progrès, à la pais, aux luttes des exploités… Qui vous autorise à m’interdire l’accès aux communistes, vous dont je n’aurai pas la cruauté de faire le compte des errances coupables.

 

Parce qe que ce blog se donne également pour objectif de recréer les relations internationales entre les partis communistes, les questions politiques mais aussi sociales et culturelles, il donne des informations sur les combats des communistes et des progressistes et à ce titre aussi il contribue à créer des conditions de survie de notre idéal. Parce que quoique vous fassiez, quelle que soit votre médiocrité, vous ne nous enleverez jamais  cette magnifique histoire que nous avons partagée avec tant de pays, tant de héros connus ou anonymes, cette histoire désintéressée de justice et de paix est le communisme, rien ne l’a remplacée et vous mêmes n’êtes que d’avoir été. Ce blog décrit  à quel point les temps actuels partout ont besoin de nous.

 

Comme le disent des amis, nul ne peut ressortir anticommuniste de mon blog, ni en relayant des informations immondes contre un pays ou des individus, il est un lieu de vigilance,  je crois que tous ceux qui participent à ce blog, Marianne en particulier partagent ces choix.

 

Que ce que je dis, que ce blog soit interdits par une direction communiste ou qui se prétend telle prouve sa faillite comme ses piètres résultats. C’est sa responsabilité et pas la mienne de m’avoir traitée depuis tant d’années comme elle le fait et un jour on saura jusqu’où ces gens là ont osé aller au nom de ce qu’ils prétendent être la démocratie et qui n’est que l’art de hurler avec les loups.

 

Comme le dit un ami, c’est terrible comment ces mous de l’idéal qui sous prétexte d’avoir peur qu’une affirmation de nos valeurs nous ramène à des procédures « staliniennes » d’exclusion, pratiquent eux-mêmes ces exclusions, mises à l’écart, invectives, insultes, procédures sans possibilité de se défendre publiquement… Ils ont perdu la combativité, la foi désintéressée dans cet idéal, mais ils ont gardé le pire, la censure, l’exclusion, les gens que l’on prétend effacer de la photo pour occuper les places et cela désormais va jusqu’au faux concernant notre histoire. Il faut étouffer, nier et diffamer… La censure cela sert à ça. pas à préserver de « la gangrène du sectarisme » qui les ronge…

 

Soyons clairs vous n’avez rien à me reprocher si ce n’est d’être le témoin gênant d’un passé que vous vous ingéniez aujourd’hui à falsifier pour mieux poursuivre la liquidation, alors même dans un petit groupe sans importance il faut me désigner comme la « gangrène du sectarisme »

 

Nous ne sommes pas encore assez affaiblis que vous souhaitiez encore et toujours de nouvelles saignées, que vous prétendiez diviser encore le parti, exclure ceux qui pensent comme moi et qui n’ont jamais été autre chose que des communistes, au nom de quoi êtes vous encore en capacité de nous exclure, d’affaiblir un peu plus un corps vidé de sa substance, une organisation détruite pierre après pierre…

 

Voilà je n’y reviendrai pas si ces gens là veulent continuer à se salir par de telles pratiques qu’ils le fassent, moi j’ai dit ce que j’ai à dire et passons à autre chose.

 

Danielle Bleitrach