Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 927 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Contribution de la section Georges Wodli – Strasbourg PCF 67 pour le 38e Congrès – consultation des communistes

 

par  Bardot Michelle

Vie politique | pdf | 

 

Comme tous les communistes, nous avons été destinataires d’un questionnaire dont la forme et le fond nous posent problème. C’est pourquoi, nous avons décidé de répondre à cette consultation sous la forme d’une contribution.

 

cher-e-s camarades,


Comme tous les communistes, nous avons été destinataires d’un questionnaire dont la forme et le fond nous posent problème (ambiguïté des questions, manque de place pour développer des idées, découpage thématique des enjeux qui nie le lien entre ces différents aspects de notre société, quasi inexistence de la question internationale et absence de l’UE). C’est pourquoi, nous avons décidé de répondre à cette consultation sous la forme d’une contribution.


Concernant l’ordre du jour du Congrès, il nous paraît essentiel qu’il commence par un bilan de la direction actuelle mais également des choix programmatiques et stratégiques depuis le Congrès de Martigues. Ce bilan doit être mené sans tabou.


Le 2e point fondamental est le projet. Il faut que le parti se dote d’un projet communiste qui pose donc la question de la propriété des moyens de production et ne se limite pas à une liste de propositions en vue des élections. Ce projet doit s’inscrire dans une perspective à long terme de transformation radicale de la société. Soyons audacieux quitte à paraître utopistes.


Le 3e thème doit être celui de la stratégie pour réaliser ce projet. Cette stratégie interroge l’organisation, le fonctionnement et la place du parti, les combats et les alliances, la prise et l’exercice du pouvoir au-delà des institutions bourgeoises.


Nous souhaitons, que contrairement aux derniers Congrès, un seul texte soit proposé, suffisamment à l’avance pour qu’il puisse être lu, discuté et amendé collectivement. Une telle démarche permettra, malgré des divergences, de nous réunir pour élaborer un projet qui sera le nôtre.


A propos de la date du Congrès, celle de novembre nous paraît la plus pertinente pour donner aux camarades le temps nécessaire à sa préparation.

 

La section Georges Wodli –Strasbourg