Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1644 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Et la lumière fut privatisée

 

Publié le 7 Novembre 2017

ou les tristes heures

de la gestion capitaliste

d'un service public démantelé.

 

 

Et la lumière fut privatisée
 
Et la lumière fut privatisée

 

Quand tous les ouvreurs de capital, en vérité éventreurs de la richesse collective, ont permis aux rapaces du capital de venir se gaver, il se trouva peu de monde à protester et à appeler à s'y opposer.

 

Malgré leur détermination, ceux des gaziers ét électriciens qui tentèrent d'engager ce combat se trouvèrent bien vite isolés.

 

Il est vrai que les pilliards disposaient de complicités internes et pas que dans la directions d'EDF GDF. On pu même voir un syndicaliste dirigeant de la première organisation de la branche  surprendre ses mandants en déclarant que la transposition de la directive européenne qui avait balisé le chemin y conduisant était une transposition de gôaaache.

 

Comme disait Zazie "ta gauche mon cul!". On voit le résultat.

 

Les actionnaires se gavent de dividendes, le parc de centrales de toutes natures vieillis et est victime d'entretient au rabais liés à la sous traitance, les filières technologiques sont livrées au risque calculé tuteur organisationnel du moindre côut.

 

mais

 

Y aura-t-il du chauffage à Noël ? Le gestionnaire du réseau électrique RTE a prévenu mardi 7 novembre qu'il pourrait être amené à prendre des mesures "exceptionnelles" qui pourront aller jusqu'à des coupures programmées cet hiver pour assurer l'alimentation des foyers français

 

Des arrêts de centrales non prévus ou des conditions climatiques hors normes "pourraient fragiliser l'alimentation électrique des Français" pendant les mois les plus froids, précise RTE dans son bilan prévisionnel. La sécurité d'approvisionnement électrique du pays est particulièrement sensible l'hiver, du fait de la part importante de l'électricité dans le chauffage des Français.

 

Les mesures exceptionnelles qui pourraient être prises sont l'interruption de l'alimentation de gros consommateurs industriels volontaires ou encore une baisse de 5% de la tension sur les réseaux électriques. En tout dernier recours, RTE pourrait décider de coupures de courant momentanées, localisées et tournantes.

 

Avez vous dans vos tiroirs l'adresse d'un parti politique qui propose la nationalisation franche et massive de tous les services publics en réseau et la propriété publique collective des ressources énergétiques ? 

 

Rédigé par Canaille Lerouge