Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 1645 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Comment donner de l’espoir ?

Quoi de mieux qu’un petit retour dans le futur !

 

par  Nacer Khamla,
 
Arrivée à Moscou des interrogations plein la tête ; qu’est devenu ce pays si grand, si convoité, si "martyrisé" depuis des décennies ? Quel a été l’impact du capitalisme sur une économie en souffrance. Ma première vision est celle d’une discipline policière très stricte et bien visible. Sans être paranoïaque, j’ai eu le droit à mon premier contrôle au faciès je pense, puisque un "petit" contrôle me fut réservé (quel honneurs) enfin bref !
 

Poursuite de notre voyage en train , nous traversons les premiers quartiers dans la banlieue de Moscou beaucoup de bâtiments, grosse citée comme nous les connaissons, grise, triste et à première vue abandonnée par je ne sait qui, puisque je ne sais pas à qui les immeubles appartiennent, en tout cas de gosse citées dortoirs. Et là, j’aurais voulu descendre pour peut être comparer avec nos propres cités, peut être pendant notre séjour. Ce ne seras pas possible pour des raisons de temps.

 

Métro de Moscou, ouah exceptionel ! une merveille ! au fur et à mesure, je comprend le pourquoi de ce spectacle pour les yeux, là le "pour tous" prends tout son sens, l’art ! partout et pour tous, en sachant que le métro est utilisé par les travailleurs. Le travail d’entretien permanent de ces lieux et de la ville en général, une ville propre, discipline et intérêts pour tous, l’esprit de la révolution d’octobre.

 

Je ne vous rappellerai pas les slogans vantant la pensée communiste . Découverte de la ville durant le séjour grandeur et décadence d’un pays anti capitaliste où pas ? je ne sais pas. Je pense juste que les perdant seront plus nombreux que les bénéficiaires !

Nacer porte-drapeau

Notre engagement serait de prouver par notre expérience que le capitalisme détruit plus qu’il ne construit surtout pour les classes populaires. Aujourd’hui, l’étalement du luxe dans la capitale prouve malheureusement que le capitalisme gagne du terrain sur le communisme. Point positif également, l’émotion et la fierté pour moi de porter le drapeau communiste de la ville de Venissieux pendant la commémoration devant la tombe du soldat inconnu et pendant la manifestation dans les rues (sur les trottoirs) de Moscou sous bonne escorte policières. Aucun risque de débordements ! Ce qui démontre encore une fois la difficulté que rencontre les communistes dans ce pays ( je remercie les camarades de m’avoir donné cette lourde tâche porte drapeau) .

 

Un grand moment d’émotion devant la dépouille de Lénine "inoubliable".

 

Conclusion ! est ce que nous pouvons reconstruire un monde où le peuple pourrait prendre son destin en main . Est ce que notre parti est en mesure de relever le défi ? Sûrement ! grâce à la volonté de tous il nous faut savoir convaincre et expliquer notre vision d’un monde moderne où le peuple ne fera pas la richesse d’une minorité mais plutôt le bonheur de la majorité.

 

J’ai espoir où l’internationalisme des classes populaires se rencontreront pour écrire une nouvelle page dans l’histoire de l’humanité.

 

Nous nous serrerons les uns contre les autres pour ne plus avoir froid. 
Nous partagerons notre pain pour ne plus avoir faim.

Nous construirons ensemble pour que chaque individu puisse vivre dignement.

Nous donnerons une instruction égale pour tous ou l’intérêt collectif primera.

Enfin un monde où l’humain et la solidarité deviennent l’idéal de tous.

 

N k