Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 751 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Chronique Phare-ouestiennes

Chronique Phare-ouestiennes

Publié le 15 Décembre 2017

 Les trous dans la grille

 du (es) service(s) public(s)

 

Chronique Phare-ouestiennes

 

Cela se passe sur le vieux continent, à une vingtaine de km de St Pierre & Miquelon (vu qu'après, on compte en milles marins). 

 

Il y a quelques jours, les facteurs se sont mis en grève contre la énième réorganisation qui a pour but non pas d'améliorer la qualité du service public qu'une "société anonyme" nommée "La poste S.A." n'a plus mission de rendre mais d'économiser sur la part salaire dans ses "dépenses" en intensifiant les tournées, diminuer le nombre de facteurs et en fermant des guichets et bureaux de poste.

 

Tout cela  pour augmenter les dividendes servis à qui doit se les mettre dans la fouille et se recentrer sur la gestion financière de la dite boite.

 

Donc dans cette lointaine contrée au cœur de la Ferrand's country, non loin de Urvoas City, un canaillophile attend un colis lequel est livré à un moment où le dit canaillophile n'est pas figé au garde à vous attendant le passage du livreur dont il ne sait pas à ce moment si ce sera son facteur ou un de ces plus encore pressurés de la tournée d'une boite de messagerie.

 

Message dans la boite à lettre internet grace à l’adresse qui devait confirmer la commande : "votre colis vous attend à la poste".

 

Problème. Grâce aux votes des Ferrand, Urvoas and c° et comparses, leurs anciens et nouveaux partenaires en casse sociale, il n'y a plus de présence systématique d'un agent de la poste ...à la poste, celle-ci ouvre à heures variables et de plus en plus aléatoires en fonction des tensions et moyens concédés par la direction de ce qui fut avant privatisation un outil public de la République. 

 

Foire d'empoigne d'élus,  parfois à relents clientélistes, de ceux qui ayant cautionné la casse, tentent de se partager des fractions d'agent de guichet entre plusieurs victimes rurales équivalentes pour garantir une réélection future.

 

Le message indique "pour connaitre les conditions de retrait, veuillez appeler votre agence postale". Oui, d'accord. Mais où ? Pas de numéro !

 

Donc usage d'un numéro national taxé pour appeler la poste afin d'obtenir le dit numéro local. Et là, sort du haut-parleur une voix adjudantesque quoique féminine qui vous assène "il n'y a pas de numéro de téléphone pour joindre l'agence postale. Nous ne communiquons pas ce renseignement".

 

Donc il faut appeler un lieu dont il n'y a pas de numéro d'appel dans un lieu qui n'a pas d'horaire établi pour un service dont on ne sait pas qui doit vous le rendre.

 

La question s'est réglée en bonne intelligence avec l'agent bien sympathique mais qui n'en peut mais.

 

Anecdote : le colis en question contenait des planches de timbres édités pour commémorer le 75e anniversaire de la création du Conseil National de la résistance  lequel, à partir de l'expérience des PTT et de la nouvelle SNCF de 1938, donnera naissance à une définition du service public qui a créé une telle haine dans les milieux du capital que la feuille de route donnée dans Challenge* par le Medef usant de la voix d'une ex huile du maoïste recyclée eau-grasse du capital  à tous les pouvoirs en place depuis 2007 est d'en finir avec la mémoire de la Libération et de ses acquis politiques, industriels et sociaux.

 

Dans la Ferrand's country, et tout autour d’Urvoas City c'est à l'oeuvre. Pour preuve supplémentaire : dès sa réouverture après travaux, la ligne SNCF Quimper Brest se voit amputée d'un quart des dessertes que le contribuable a financé, la gare de Châteaulin, seule gare du centre-ouest Bretagne, n'aura plus de guichet pour assurer la vente des billets.

 

* pour info Challenge est depuis cette semaine, à hauteur de  40% dans le giron de Renault S.A.autre privatisé des années Mitterrand Chirac, les 60% autres étant dans le mains de Perdriel probloc d'un brulôt gauchiste nommé Nouvel obs.

 

En Mars 157 les journalistes de challenge avait protesté contre l'engagement du titre de façon trop ostentatoire derrière Macron

 

Rédigé par Canaille le Rouge

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.