"Par ailleurs, nous dit Jacques Nikonoff, les 24,4 millions de citoyens qui se sont abstenus (51,29%, record historique), n'ont jamais souhaité soutenir Macron. Celui-ci, probablement ultra-majoritaire à l’Assemblée nationale, sera très minoritaire dans la société. Cette assemblée manquera de légitimité. Les forces politiques mal représentées au Parlement du fait d’une loi électorale injuste devront s’appuyer sur les mobilisations sociales pour empêcher la politique ultralibérale qui se prépare. Car monsieur Macron est un agent du système de la mondialisation néolibérale, soutenu activement par les milieux dirigeants américains, la chancelière Merkel et l’Union européenne..."

Reprenons l'interview de Jacques Nikonoff...

Michel Peyret


Nikonoff sur Macron dans Russia Today


Le 14 juin 2017

Jacques Nikonoff a répondu à une interview dans Russia Today le 12 juin 2017.

 

https://francais.rt.com/opinions/39648-ils-nous-preparent-tres-grave-crise-politique

 

RT France : Voyez-vous le score du parti d’Emmanuel Macron aux élections législatives comme un succès ?

Jacques Nikonoff (J. N.) : En termes de nombre de sièges de députés obtenu,si la tendance du premier tour de l’élection se confirme au second, la majorité absolue serait un indéniable succès. Mais en termes de voix, les candidats soutenus par Monsieur Macron ont fait beaucoup moins que ce dernier. Alors que monsieur Macron avait obtenu 8,6 millions de voix au premier tour de la présidentielle et 20,7 millions au second, ses candidats n’ont obtenu que 6,4 millions de voix.

 

Par ailleurs, les 24,4 millions de citoyens qui se sont abstenus (51,29%, record historique), n'ont jamais souhaité soutenir Macron. Celui-ci, probablement ultra-majoritaire à l’Assemblée nationale, sera très minoritaire dans la société. Cette assemblée manquera de légitimité. Les forces politiques mal représentées au Parlement du fait d’une loi électorale injuste devront s’appuyer sur lesmobilisations sociales pour empêcher la politique ultralibérale qui se prépare. Car monsieur Macron est un agent du système de la mondialisation néolibérale, soutenu activement par les milieux dirigeants américains, la chancelière Merkel et l’Union européenne.

 

RT France : Pensez-vous que ces législatives signent la fin des Républicains et du PS ?

J. N. : On ne sait pas comment les choses vont tourner pour ces deux partis. Qu’ils survivent ou qu’ils disparaissent n’a finalement que peu d’importance, car sur le fond ils partagent les mêmes conceptions socio-économiques, institutionnelles et de politique étrangère. Ils sont néolibéraux (politique qui favorise le capital au détriment du travail), européistes et atlantistes. C’est exactement la ligne stratégique de monsieur Macron. En fait, les résidus qui demeurent des Républicains et du Parti socialiste ne comprennent pour l’essentiel que les membres de différentes factions de l’oligarchie qui n’ont pas été recyclés dans la grande lessiveuse qu’est le mouvement En Marche !

 

RT France : La nouvelle majorité absolue, composée de personnalités de gauche et de droite, saura-t-elle être cohérente pour gouverner ?

 

J. N. : Cette nouvelle majorité est composée de trois catégories de personnes. Il y a d’abord les traîtres, des gens qui ont quitté leur ancien parti (Les Républicains et le Parti socialiste) pour celui de monsieur Macron car la gamelle était plus attrayante. Il y a ensuite des membres des classes moyennes supérieures qui sont entrés en politique pour s’amuser, sans avoir la moindre conscience des responsabilités qui seront les leurs s’ils sont élus. Il y a enfin unecohorte de lobbyistes entrés chez monsieur Macron pour défendre dans l’État des intérêts privés qu’ils représentent, ceux de très grandes entreprises. Le sens de l’intérêt général, du dévouement au bien public est totalement absent de l’esprit et de la culture de ces individus. Ils nous préparent une très grave crise politique.