Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 802 invités et aucun membre en ligne

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Politis: Le PS se ménage un avenir avec Macron

 

19 Avril 2017
 

 https://www.politis.fr/articles/2017/04/le-ps-se-menage-un-avenir-avec-macron-36712
 
Comme le souligne très justement Laura laufer par ailleurs, il y a 17.000 élus au PS, tous niveaux (commune,département, région, assemblée nationale) confondus, chacun de ces postes devrait donner lieu à des batailles au couteau, des guerres fratricides et des compromis honteux. C’est la crise du parlementarisme, la décomposition d’un certain type de démocratie qu’analyse Alain Baduoi. la ruptude entre ce type de représentation et un peuple qui souffre de plus en des effets du libéralisme… Un certain type de « faire de la politique » exclusivement autour du vote qui montre son épuisement, faire croire au dit peuple que ce qont les catégories de gauche et de droite qui ne le représentent plus, ou l’âge des mandants, une manière de survie qui conduit vers quoi? .
 
(note de danielle Bleitrach)

CET ARTICLE EST EN ACCÈS LIBRE. 

 

Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. 

 

Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.

 

Les dirigeants d’EELV qui ont cru conclure un bon accord avec le PS pour les législatives pourraient bien se retrouver Gros-Jean comme devant au mois de juin. Le détail de l’accord conclu la semaine dernière entre les deux organisations, dévoilé par Le Parisien (17 avril), préserve certes les huit circonscriptions qui ont des députés EELV, sous réserve que le parti écolo présente dans la 2e circonscription des Français établis à l’étranger un autre candidat que Sergio Coronado, soutien de Mélenchon.

 

Mais sur les 41 autres promises aux écolos dans l’accord, 21 sont détenues par des députés LR, UDI ou MPF, souvent bien installés (Bruno Le Maire, Patrick Ollier, Éric Woerth, Lionnel Luca…). Dans 9 autres, les sortants sont des socialistes qui ont rejoint Macron. C’est le cas de Richard Ferrand, secrétaire général d’En marche !, Christophe Castaner, porte-parole du candidat, ou Corinne Erhel. En 2012, cette Costarmoricaine s’était déjà présentée contre le candidat EELV investi par le PS ; exclue pour cela, elle avait été réintégrée après son élection.

 

En se dispensant d’investir des socialistes face à ses transfuges, le PS ménage ainsi ces derniers et En marche !. Les autres partenaires du PS, l’UDE et le PRG, n’ont pas été mieux servis qu’EELV. Signe que le PS privilégie une entente future avec En marche !.