Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 639 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2018 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

ILE-DE-FRANCE : Le ras-le-bol des conducteurs des RER A et B

Publié par El Diablo

ILE-DE-FRANCE : Le ras-le-bol des conducteurs des RER A et B

Transports publics

 

Les syndicats CGT, SUD, FO, Unsa

des conducteurs RATP dénoncent

les dysfonctionnements et le climat «délétère».

 

Entretien avec Michel Leben, délégué syndical CGT.

 

Dans votre préavis de grève, vous dénoncez la dégradation des conditions de travail. Comment l’expliquez-vous ?

 

Michel Leben Par le manque d’effectifs chronique des conducteurs, orchestré par la direction RER de la RATP. Les effectifs ne correspondent plus à la réalité et à la nécessité de l’offre de transport. De telle sorte qu’il y a aujourd’hui des services qui ne sont plus assurés. Résultat, au lieu d’avoir un train toutes les quinze minutes, nous en avons un toutes les trente minutes. Ce qui est inacceptable. Pour camoufler ce sous-effectif, la direction modifie aussi les procédures et déroge aux réglementations. Sur ces deux lignes, elle a supprimé la notion d’incident. Cela permet de changer le service des conducteurs à tout moment, même lorsque le trafic est normal. Il peut ainsi arriver que la direction demande au conducteur de ne pas s’arrêter à certaines gares. Les voyageurs voient passer des trains qui n’effectuent pas l’arrêt. Les temps d’attente sont plus longs. Les conducteurs comme les voyageurs subissent tous ces aléas au quotidien. Ce qui crée du stress.

 

Dans votre communiqué, vous dénoncez les méthodes agressives de management. Quelles sont-elles ?

 

Michel Leben L’encadrement multiplie les demandes de rapports écrits aux conducteurs pour justifier du retard accumulé par le train (…)

 

LA SUITE:

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2014. All Rights Reserved.