Recherche


Qui est en ligne

Nous avons 2597 invités et aucun membre en ligne

Actualités

Copyright Joomla

Copyright © 2017 PCF Bassin Arcachon - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Publié par  El Diablo

Le ban et l'arrière ban de la CFDT ... au secours de l'oligarchie !

Le ban et l'arrière ban de la CFDT ... au secours de l'oligarchie !
Michèle Notat, ancienne patronne de la CFDT

Michèle Notat, ancienne patronne de la CFDT

La CFDT ne fait pas de politique ... MAIS Nicole Notat dans les pas de Laurent Berger ... et de Hollande appelle à rejoindre Macron, le représentant des banques, le pourfendeur des syndicats, celui qui a en ligne de mire les retraites, les régimes spéciaux, le roi de la précarisation de la société et de la mise en concurrence ...

Et s'en prend comme le PS à Mélenchon parce qu'en fait au nom de la lutte contre le FN c'est la perte de leur hégémonie à "gauche" qu'ils craignent et les récompenses qui vont avec !

La CFDT le premier ... syndicat jaune

L'ancienne patronne de la CFDT Nicole Notat apporte lundi publiquement son soutien au candidat d'En Marche! pour la présidentielle, seule "alternative" dans ce "scrutin majeur" qui risque d'être "laissé en otage à l'extrême droite".

RAPPELS :Nicole Notat avait soutenue le Plan Juppé de 1995 qui prévoyait 4 axes de casse sociale :

- Un alignement des retraites du public sur celle du privé depuis la "réforme Balladur de 1993 (40 annuités au lieu de 37,5).
- Une loi annuelle de la Sécurité sociale pour soit disant encadrer le recours aux médecins.
- Un accroissement des tarifs d'accès à l'hôpital et des restrictions sur les médicaments remboursables.
- Un blocage et l'imposition des allocations familiales versées aux familles, combiné avec l'augmentation des cotisations maladie pour les retraités et les chômeurs.

La direction de la CFDT, ainsi qu'une partie du Parti socialiste (en particulier Claude Évin), soutiennent le plan.

Après la CFDT qu'elle dirige de 1992 à 2002 elle se reclasse dans le conseil en notation sociale en France PDG de Vigeo Eiris, à la suite de la fusion de Vigeo avec l'acteur britannique EIRIS.

Et comme il se doit elle émarge à l'Union euopéenne : désignée par le Conseil européen membre du Groupe de Réflexion sur l'avenir de l'Europe présidé par FelipeGonzalez et rattaché au Conseil européen. Le groupe a pour mission de proposer au Conseil européen de mars 2010 une feuille de route stratégique pour l'Europe à l'horizon 2020-2030.

Et la boucle de l'allégeance au capital étant bouclée, en janvier 2013, elle devient la chef de file du groupe de travail « Promouvoir et valoriser l'entrepreneuriat responsable » des futures assises de l'entrepreneuriat, sous l'égide de la ministre Fleur Pellerin.

Nicole Notat s'aligne sur l'ultralibéralisme et son candidat Macron

Macron, "l'alternative" à "un sombre pronostic". "J'apporte mon soutien à sa candidature à la présidence de la République. J'appuie ainsi la démarche qu'il a engagée et les grands axes du projet qu'il porte. Ils correspondent aux défis européens, politiques, économiques, sociaux et écologiques que la France doit relever", déclare Nicole Notat dans une déclaration transmise à l'AFP. Elle participera lundi à Bercy au meeting du candidat d'En Marche!, annonce-t-elle. "Voter Macron au premier tour à cette élection, est l'alternative au sombre pronostic qui voudrait que ce scrutin majeur soit une nouvelle fois laissé en otage à l'extrême droite", estime celle qui fut la secrétaire générale de la CFDT de 1992 à 2002.

"Une nécessité". Nicole Notat souligne que c'est la deuxième fois qu'elle rend public son choix électoral, après avoir appelé à voter Jacques Chirac en 2002 au deuxième tour de la présidentielle face à Jean-Marie Le Pen, l'ancien leader du Front National. "Voter Macron, c'est un choix et une nécessité", conclut-elle.

SOURCE: